Collections

 

poêle à bois installation

 
 
 

Tout ce qu’il faut savoir sur l’installation d’un poêle à bois


Vous avez fait l’acquisition d’un nouvel appareil ou vous voulez rénover un dispositif de chauffage déjà en votre possession ? Que vous souhaitiez vous charger vous-même de l’installation ou faire appel au service d’une main-d’œuvre qualifiée, voici quelques informations utiles avant de vous lancer. Cet article décrit la marche à suivre pour effectuer l’installation d’un poêle à bois.

L’installation en quelques étapes


La pose d’un dispositif de chauffage est une tâche fastidieuse qui nécessite le respect de plusieurs étapes. Pour une nouvelle installation, veillez d’abord à informer les autorités compétentes sur la tenue d’un tel projet dans votre domicile. Discernez ce qui est légal et ce qui ne l’est éventuellement pas.

Ensuite, entamez la pose de la couche de protection là où sera installé votre poêle. La couche devra être au même niveau que le revêtement déjà existant et fabriquée à partir de matériaux non-combustibles (brique, béton, carreaux de céramique…). Cette étape est cruciale pour la suite des travaux. Votre sécurité en dépendra.

Pour les murs conçus dans des matériaux combustibles, vous devez ajouter des boucliers thermiques. D’une manière générale, cette étape est assez facile, car il s’agit juste de poser une plaque métallique sur votre mûr.

Vient enfin le vif du sujet, à savoir l’installation de votre poêle à bois. Le poids du dispositif n’est plus une surprise. Vous aurez besoin de l’aide d’un groupe d’amis ou d’une équipe de déménageur professionnel. Installez ensuite un conduit de fumée et connectez le tout.

Trucs et astuces : tout ce qu’il y a à savoir pour un travail bien fait


Dans le cas où vous avez décidé d’entreprendre par vous-même la pose de votre poêle à bois, ces astuces vous seront certainement d’une aide considérable.

  • La réglementation en vigueur : Selon votre région, l’usage des appareils de chauffage par combustion peut être réglementé. Avant toute installation, renseignez-vous sur les réglementations en vigueur dans votre ville. Prenez aussi connaissance des diverses conditions pour bénéficier des aides publiques (le CITE, l’éco-prêt, la prime énergie Total, etc.)
  • Le poêle à bois qui vous convient : Les options ne manquent pas. Le matériau, le design, le rendement énergétique… des paramètres auxquels il faut penser en amont. Par exemple, la fonte possède une inertie thermique élevée, mais elle reste difficile à manœuvrer à cause de son poids imposant. Un acier en revanche est léger et facile à travailler, mais la rétention de chaleur lui fait défaut.
  • Trouver l’emplacement idéal : le poêle à bois ne peut être placé n’importe où, son installation nécessite un méticuleux travail de réflexion. Si vous disposez déjà d’un conduit de fumée, raccordez tout simplement l’appareil à celui-ci. Toutefois, dans le cas d’une nouvelle installation, une distance de sécurité doit être respectée selon les infrastructures. Veillez à lire scrupuleusement le manuel livré avec votre dispositif.

Bien que la technologie et le partage des techniques aient rendu plus facile l’installation du poêle à bois, il s’avère toujours plus judicieux de faire appel au service d’un professionnel pour éviter de mauvaises surprises et pour assurer la performance de votre appareil.


 

poêle à bois installation

 

This website uses cookies so that you have the best user experience. If you continue browsing you are giving your consent for the acceptance of the cookies and the acceptance of our cookies policy

OK
Aviso de cookies