Collections

 

poêle à bois aides publiques

 
 
 

Quelles sont les aides publiques disponibles lors de l’achat d’un poêle à bois ?


Le contexte international veut que chaque pays fasse de son mieux pour préserver l’environnement. Il y a ainsi lieu de promouvoir les sources d’énergie renouvelables et propres. C’est dans cette optique que l’État français a mis en place différentes aides publiques destinées à faciliter l’acquisition d’appareils de chauffage écoresponsables comme le poêle à bois.

Le poêle à bois, pour se réchauffer… mais pas que


Il est vrai que la raison d’être d’une cheminée ou d’un poêle est d’apporter de la chaleur dans nos foyers. Néanmoins, vu la multitude de possibilités disponibles en matière de matière, de design ou de couleur, ils peuvent être considérés comme des éléments de décoration d’intérieur à part entière au même titre que le mobilier.

L’aspect esthétique est ainsi un paramètre important dans le processus de réflexion avant l’achat. Sachant que l’acquisition d’un poêle à bois est aussi éligible à certaines aides publiques, le nombre de Français optant pour ce dispositif de chauffage ne cesse de s’accroître.

Les aides publiques en bref


Le gouvernement a mis en place différentes aides publiques pour encourager les Français à migrer vers la croissance verte. Pour ce faire, l’État s’est fixé comme objectif que dans les années qui suivent, de plus en plus de citoyens optent pour des solutions non énergivores et écoresponsables dans leur vie quotidienne. Vue d’ensemble sur les principales aides et subventions octroyées :

  • L’éco-PTZ : L’éco-prêt à taux zéro est proposé aux ménages qui souhaitent entreprendre des travaux de réhabilitation thermique des constructions d’avant 1990. L’installation d’un poêle à bois fait partie des travaux ouvrant droit à cette aide publique.
  • Le taux de TVA réduit de 5,5 % : Cette réduction de TVA est destinée à l’achat d’équipements relatifs aux travaux d’amélioration des logements âgés de 2 années et plus. Mis à part les équipements, le taux exceptionnel concerne aussi la main d’œuvre. Toutefois, notez que cette aide n’est disponible que pour votre demeure principale ou secondaire.
  • Le CITE : Le Crédit d’Impôt pour la transition énergétique s’adresse aux propriétaires, locataires et autres occupants à titre gratuit. Il s’élève à 30 % du montant total des équipements achetés dans le cadre de la transition énergétique (installation d’un poêle à bois par exemple). Le crédit s’entend hors installation. Pour s’assurer que les travaux sont éligibles au CITE, n’hésitez pas à recourir à un site de simulation de crédit d’impôt.
  • Les subventions de l’ADIL ou de la région : Certaines collectivités locales et régionales proposent des aides aux ménages qui réalisent des travaux d’amélioration énergétique sur leur logement. Adressez-vous à ces collectivités ainsi qu’à l’ADIL (Agence départementale d’information sur le logement) pour avoir plus de détails sur ces dispositifs. Les modalités diffèrent en effet d’une région à une autre.
  • L’éco-subvention de l’ANAH : ce dispositif a été mis en place par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat pour financer l’achat d’un poêle à bois et son coût d’installation. Elle s’adresse aussi bien aux propriétaires ainsi qu’aux locataires et peut être cumulé avec d’autres aides, comme l’éco-PTZ. Pour rappel, l’ANAH a pour but de soutenir les ménages modestes propriétaires d’un logement de plus de 15 ans. Pour être éligibles, les travaux doivent être confiés à des professionnels du bâtiment.


 

poêle à bois aides publiques

 

This website uses cookies so that you have the best user experience. If you continue browsing you are giving your consent for the acceptance of the cookies and the acceptance of our cookies policy

OK
Aviso de cookies